Pour bronzer intelligent en écoutant des petits sons frais qui vont bien, les discos de Grenoble vous conseillent pendant tout l’été les albums récents qui ont retenu notre attention. Des mini-chroniques sous la forme d’un cocktail d’été : 3 lignes + 1 vidéo + 1 visuel. Agrémentez d’1 mojito et laissez la musique remonter jusqu’au cerveau…

salem

Du Maloya oui, mais pas que. Sur ce sixième album, Christine Salem prend aussi d’autres chemins, on y trouve du blues ou du slam et les guitares électriques viennent se mélanger aux instruments purement traditionnels. Et toujours, sa voix grave et enfumée, qui vient vous parler créole…

(Blue Fanal/Zamoea Productions, 2015)

Categories : A découvrir - tags : ,

Laisser un message