fred-pages.jpg

Chanteur-voyageur, Frédéric Pagès développe ses activités musicales entre la France et le Brésil.

Il pratique la chanson sous toutes ses formes mais il aime aussi les alliages a-typiques entre les mots, les sons et les souffles, la mise en voix et en rythmes de textes littéraires, les noces électriques du verbe et de la pulsation.

Il “met en scène et en son” Victor Hugo, Rimbaud, Césaire, Jack Kerouac, Garcia Lorca, Guimarães Rosa… mais aussi, et de plus en plus, ses propres textes.

Pendant une dizaine d’années (fin du XX° siècle) Frédéric Pagès a créé puis animé l’AGEM, l’Atelier Grenoble Espace Musical, un des premiers centres operant en France dans le champ des “musiques actuelles” à la fois lieu de création et de production musicale (une dizaine de groupes professionnels, un studio d’enregistrement, un label de disques) école (nombreuses master-classes avec de grands musiciens de Jazz et musiques improvisées) et co-direction du Festival de Jazz de Grenoble. C’est dans ce cadre qu’il constitue et dirige l’ensemble vocal “Les Jeux de la Tribu”.

Aussi attentif à la densité et à la musicalité des paroles qu’à l’intensité des mélodies qui composent son répertoire Frédéric Pagès est toujours entouré par des musiciens de premier plan, davantage partenaires qu’accompagnateurs., issus du jazz et des musiques du monde.

Avec eux et dans diverses configurations, mêlant le chant, le récit et l’invocation il s’est produit notamment au Centre Pompidou et à la prison de la Santé, à la Cité de la Musique, à l’Apollo de Mazamet et à l’Espace 93 de Clichy sous Bois où il a créé son spectacle « Lettre-Océan » mais aussi dans de nombreux festivals, en France et à l’étranger.

Fin 2009 Frédéric Pagès réalise une série de concerts et de créations au Brésil dans le cadre de “l’Année de la France au Brésil”, notamment en Amazonie, à Diadema et à Porto Alegre.
Début 2010 il est en résidence à Deauville où il anime, avec Xavier Desandre-Navarre, des ateliers mots-musiques pour adultes et en milieu scolaire qui déboucheront sur une création, “Tam-tam les mots !” présentée lors du Salon “Livres et Musiques”.

Actuellement il compose et prépare un nouveau répertoire, à la fois continuité et rupture pour aller plus loin dans l’aventure et dans le voyage: autre inspiration, autre instrumentation: cordes, cadences et corps éléctrique, échos et rumeurs du monde en turbulences.
“Je suis dans la danse étrange” fait partie de son prochains album en préparation. Il est accompagné par le Quintet à cordes franco-Argentin “Alter” ainsi que par Pascal Pallisco à l’accordéon et Xavier Desandre-Navarre aux percussions.

Frédéric Pagès a enregistré 8 albums dont 5 au Brésil.

Sur la toile :
www.myspace.com/fredericpages
www.grand-babyl.info


………………………………………………………………………………………………………………………………

L’AVIS DU BMOL-JURY

Jérôme : Une belle musique, originale. Tout comme l’interprétation. Des paroles qui ne laissent pas insensible.


Émeline : J’aime l’esprit, l’ambiance, l’orchestration et l’iconographie de ta vidéo. Des textes surprenants … tiens, tu vas peut-être réussir à me faire aimer la chanson française!


Julien : Ce n’est pas du tout ma tasse de thé mais je dois reconnaitre la qualité et l’originalité de l’orchestration (accordéon jazzy, cordes de musique contemporaine) et des paroles, l’ambiance est un peu oppressante et froide mais ça ne me dérange pas; en revanche j’ai davantage de mal avec la voix que je trouve en porte à faux avec la musique, difficile d’expliquer pourquoi…


Anne : Ah ! Frédéric Pagès et les « Jeux de la tribu », toute une époque ! Bel ensemble, classieux, mais un peu triste.

Categories : A découvrir - tags :

Une réponse

  1. Caroline dit :

    Je trouve que c’est assez « mélancolique » pas pour me déplaire…

Laisser un message