Bastien pousse-au-crime !

chou.jpg« Avez-vous pensé au poison? » nous susurre-t-il à l’oreille! Et  l’on croit entendre Gainsbourg, époque L’homme à la tête de chou, puis très vite on oublie la voix du « maître » pour plonger dans l’univers de Bastien Lallemant. Ses douze textes, inspirés du roman noir, sont autant de pépites tout droit sorties des meilleures pages du genre littéraire. On est séduit immédiatement, c’est comme un coup de foudre! Les mélodies, toutes réussies sans exception, s’ajustent à la perfection dans l’écrin végétal de ce Verger, décidemment inquiétant!Disons-le clairement, je suis définitivement envoûtée par ces « murder ballads »!Autant dire que ce 3ème album (après « Les premiers instants » et « Les Erotiques ») est sans aucune faute de goût, sans un seul « dérapage », sans essoufflement, bref c’est un disque ambitieux et magnifique, un baume sonore, un délicieux poison! Mes oreilles ne se lassent pas des sublimes trouvailles musicales, je déguste les textes ciselés et cruels de Bastien Lallemant, sa voix au timbre posé et distancié lui permettant d’égrener des horreurs  (« Le verger aux petits » par exemple) sans en avoir l’air.L’homme à la guitare, le doux cow-boy pratique l’autodérision fuselée, l’humour noir et la mélancolie comme autant d’armes inoffensives, accompagné dans ce « Verger » par Albin de la Simone et Bertrand Belin qui, comme Bastien Lallemant, font partie de cette génération d’auteurs qui accordent à la composition des mots et des mélodies toute l’attention d’orfèvres exigeants.

Il aura fallu 5 ans à Bastien Lallemant pour faire émerger ce projet, après Les Erotiques sorti en 2005. Et on se surprend à penser que, tant mieux, si tout ce temps a permis de faire mûrir ce beau fruit  que nous savourons aujourd’hui. L’objet final sorti en mai est simple et élégant : il  contient un petit livre avec les textes et quelques dessins à l’encre de Bastien Lallemant ainsi qu’une série de photos réalisées par Valérie Archeno et une plage vidéo sur le CD.A quand un concert programmé à Grenoble ?

Où trouver ce document ?

PS : B. Lallemant publiera un livre chez La Machine à Cailloux (coll. Carré), maison d’édition qui invite les artistes à réfléchir et à écrire sur la création artistique et son processus (déjà parus Mathieu Boogaerts, Dominique A., Albin De La Simone, Arman Méliès…).

Re-PS : Bastien est également en tournée avec le ciné-concert : « Les aventures du prince Ahmed ».

Categories : Album de la semaine - tags :

Laisser un message