ARCADE FIRE : Concert à emporter

La Blogothèque on vous en a déjà parlé ici. Une des initiatives intéressantes de ce collectif de blogueurs passionnés de musique est d’avoir lancé les « Concerts à emporter ». A vrai dire une idée très simple mais à laquelle personne n’avait encore pensé ou mise en oeuvre (un peu comme la roue ou le fil à couper le beurre si vous voulez…) : filmer un concert dans les endroits les plus improbables et le plus souvent – par commodité – en acoustique.

C’est ainsi que vous auriez pu croiser les Young Gods (les énervés Suisses indus) en pleine reprise acoustique de « Gasoline Man » si vous vous baladiez nonchalement dans le Marais par une belle soirée du printemps dernier ou encore les Herman Dune dans une rue de leur quartier dans l’indifférence générale (encore des saltimbanques à faire la manche).
Et donc, s’il vous arrive de prendre les ascenseurs (ah mais ce n’est pas bien : mangez bougez !) voilà ce qui aurait pu arriver : vous retrouvez nez à nez avec The Arcade Fire en pleine interprétation acoustique de »Neon bible », titre extrait de leur album éponyme paru l’année dernière. Les gaillards ont l’air un peu à l’étroit mais cela ne les empêche pas de livrer une version enlevée : subtile orchestration pour feuilles de magazine arrachées et percussions sur parois métalliques…

Où trouver ce document ?

Auteur : Julien

Né quelques jours après la mort de Jimi Hendrix (on fait se qu'on peut). S'est flatté pendant longtemps de détester le jazz mais attribue désormais cela à une erreur de jeunesse. Déteste vraiment la nouvelle-nouvelle-nouvelle chanson française. Se gausse pourtant d'avoir vu Bashung un soir de 1995 et d'y avoir pris du plaisir. A tenté (vainement) d'être musicien et traine depuis son mal-être dans des débats musicaux stériles. Persiste a porter des pulls à capuche et des Converse (le plus souvent déchirées) à bientôt 40 ans…

2 Replies to “ARCADE FIRE : Concert à emporter”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.