APRES LA CHIALANCE SUPREME…

Cécile nous livrait il y a quelques temps les deux chansons incontournables en cas de rupture ou pire : de largage ! Point question d’en rester là, on a bien assez pleuré, reprenons nous ! Après la chialance suprême… remise en selle en 4 chansons !

Allons voir une bonne copine, de toute façon, c’est la seule qui sera toujours là, la seule qui nous comprend, la seule indispensable, la seule qu’on aimera toujours et qui nous aimera toujours.


Avec elle vidons notre sac, hurlons notre rage !!!

Et puis il faut penser à se reconstruire, mais difficile de refaire confiance aux hommes, lesquels ne sont de toute façon que des petits garçons, incapables de sentiments d’adultes, y’ a rien à en tirer !

Et puis un beau jour… on en rencontre un. Pas tout à fait comme les autres, plus gentil, plus beau… On n’a plus envie de s’en séparer… Et quand on pense à lui…

**Toute ressemblance avec des situations vécues serait évidemment purement fortuite.**

4 Replies to “APRES LA CHIALANCE SUPREME…”

  1. Aaaah! !je kiffe! J’en rajouterais une pour évacuer et se rebooster : « Bloody mother fucking asshole » de Martha Wainwright…
    Merci Alex!

  2. Un article qui donne de l’espoir en la vie^^…
    Merci Alexandra! Girls, rangeons les Kleenex! Pull uuuuuuup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.