Aldo Romano se retourne ici vers  son passé de compositeur en revisitant  quelques- unes de ses ballades préférées.
Noir et blanc, sont les couleurs de cet album, en écho à un monde passé, incarné par le piano de Dino Rubino et la contrebasse de Michel Bénita .

La reprise chantée d’ « il voyage en solitaire » de Gérard Manset,  met un point final à cette traversée autobiographique.

Écouter Aldo Romano sur 1Dtouch

Où trouver ce document ?

Categories : Album de la semaine - tags :

Laisser un message