ALDO ROMANO, « Inner smile »

Je savais déjà qu’Aldo Romano, jazzman batteur italien, était un grand bonhomme – et pourtant, en général je n’ aime pas les batteurs (oui, bon, c’est un autre débat) ! Mais là, « Inner smile », c’est plus qu’il n’en fallait pour me ravir, et mon sourire à moi ne fut pas qu’intérieur : des thèmes magnifiques; un Enrico Rava à la trompette au mieux de sa forme, au son plus qu’ éclatant et limpide ; un Baptiste Trotignon repéré depuis 2000, et qui nous avait scotché avec ses deux albums solo en 2003 et 2005. Délectation totale à l’écoute de son thème « Where is Aldo ? » ; Thomas Bramerie à la contrebasse : j’aime la contrebasse, socle et repos, appui et sérénité… Lui a joué avec Julien Lourau, Jean-Pierre Como, Elisabeth Kontomanou.

Parions que la version de « Funny Valentine » vous fera fondre, et tous les autres thèmes composés par ALDO ROMANO se hissent largement à la hauteur de celui-là…

Les jazzmen italiens, une fois de plus, frappent fort ! On se souvient des albums d’Eric Legnini « The vox » (on me souffle dans l’oreillette qu’Eric Legnini n’est pas italien mais belge, une fois !), de Battista Lena « I cosmonauti Russi » et « Banda Sonora », de Stefano di Battista « Woman’s land », de Giovanni Mirabassi « Adelante » et « Avanti ! » (article pianistes #1) et on se dit que vraiment nos jazzmen italiens nous déçoivent rarement.

Les mauvaises langues à la maison diront : oui mais c’est quand même du jazz et de l’impro, et tu avais bu un porto ! Je vous le demande : pourquoi se priver d’un porto et d’un disque excellent le soir en rentrant du boulot, de sorte que l’épluchage de 20 patates devient un pur plaisir ?

Où trouver ce document ?

Author: Anne

Rêvant d'épouser un chef d'orchestre, elle s'essaie en cachette aux concertos de Mozart pour piano et orchestre, elle au piano et l'orchestre au cd. Rêvant d' être contrebassiste, elle s'achète un violoncelle pour ne pas changer de voiture. Différente de ses camarades blogueurs par son grand âge, elle tente de sauver bmol du désert classique et jazzistique ! Grisée par bmol, la montagne, la musique et le chocolat, bref tout ce qu'il faut pour sauver une bibliothèque.

2 Replies to “ALDO ROMANO, « Inner smile »”

  1. Effectivement, très bel enregistrement que ce Palatino “Back in town”, qui est disponible dans les bibliothèques de Grenoble, au même titre que les Palatino 1, 2 et 3 précédents.

  2. Bonjour,
    En parlant de Aldo Romano à signaler le récent et très bon enregistrement du concert qu’il avait donné avec le Palatino Quartet à la MC2 l’année dernière : « Back in town« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.