Je savais déjà qu’Aldo Romano, jazzman batteur italien, était un grand bonhomme – et pourtant, en général je n’ aime pas les batteurs (oui, bon, c’est un autre débat) ! Mais là, « Inner smile », c’est plus qu’il n’en fallait pour me ravir, et mon sourire à moi ne fut pas qu’intérieur : des thèmes magnifiques; un Enrico Rava à la trompette au mieux de sa forme, au son plus qu’ éclatant et limpide ; un Baptiste Trotignon repéré depuis 2000, et qui nous avait scotché avec ses deux albums solo en 2003 et 2005. Délectation totale à l’écoute de son thème « Where is Aldo ? » ; Thomas Bramerie à la contrebasse : j’aime la contrebasse, socle et repos, appui et sérénité… Lui a joué avec Julien Lourau, Jean-Pierre Como, Elisabeth Kontomanou.

Parions que la version de « Funny Valentine » vous fera fondre, et tous les autres thèmes composés par ALDO ROMANO se hissent largement à la hauteur de celui-là…

Les jazzmen italiens, une fois de plus, frappent fort ! On se souvient des albums d’Eric Legnini « The vox » (on me souffle dans l’oreillette qu’Eric Legnini n’est pas italien mais belge, une fois !), de Battista Lena « I cosmonauti Russi » et « Banda Sonora », de Stefano di Battista « Woman’s land », de Giovanni Mirabassi « Adelante » et « Avanti ! » (article pianistes #1) et on se dit que vraiment nos jazzmen italiens nous déçoivent rarement.

Les mauvaises langues à la maison diront : oui mais c’est quand même du jazz et de l’impro, et tu avais bu un porto ! Je vous le demande : pourquoi se priver d’un porto et d’un disque excellent le soir en rentrant du boulot, de sorte que l’épluchage de 20 patates devient un pur plaisir ?

Où trouver ce document ?

Categories : Album de la semaine - tags :

2 réponses

  1. Martine dit :

    Effectivement, très bel enregistrement que ce Palatino “Back in town”, qui est disponible dans les bibliothèques de Grenoble, au même titre que les Palatino 1, 2 et 3 précédents.

  2. Bonjour,
    En parlant de Aldo Romano à signaler le récent et très bon enregistrement du concert qu’il avait donné avec le Palatino Quartet à la MC2 l’année dernière : « Back in town« 

Laisser un message