BIG THIEF « Capacity »

LA révélation. Et pour commencer ce visuel qui vous interpelle : une très jeune femme (ou bien est-ce un jeune homme ?) tient dans ses bras un nourrisson, tétine à la bouche. On remarque qu’une bretelle de sa salopette est détachée : vient-elle de lui donner le sein ? Elle fixe l’objectif, elle ne sourit pas. On ne sait si son regard exprime indifférence, colère ou simplement fatigue; bien loin en tout cas des photos publicitaires d’une maternité épanouie et heureuse.
Cette jeune femme sur la photo est la mère d’Adrianne Lenker, la chanteuse de ce groupe new-yorkais, et ce bébé rougeaud aux cheveux bruns, c’est elle. Cela signe la nature intime de cet album aux accents folk-rock (on pense aux premiers albums de Cat Power). Le chant traînant d’Adrianne, tantôt clair, tantôt nasal, mais toujours habité, nous entraîne au long de ses textes autobiographiques. Un bijou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.